Guided Organic Growth: Rethinking New City Making in Africa

Guided Organic Growth: Rethinking New City Making in Africa

REGISTER

 

This workshop discussed the state of new city making in the continent and works on conceptualising a more community bottom-up paradigm shift.

Planning is a discipline of shifting paradigms, from the functional modern city to the rational-comprehensive approach, to the current return of place. But how has (or will) the discipline shift in response to the rise in recent decades of new city building around the globe? With dozens of cities in conception or under construction in sub-Saharan Africa—the answer to this question will affect the lives of potentially millions of individuals. As it stands, most new cities built recently or currently being developed are over-planned. Currently, urban plans often follow either the Chinese-grid planning paradigm or an American-suburban model. Those approaches leave little to no space for local adaptation, emergent market forces, and the agency of residents’ to shape their cities over time. New cities can be an excellent opportunity to inject urban economic vibrancy, solving market failures, and unlocking innovation. However, until a deliberate shift occurs in the planning paradigms of these new city developments, they will continue to suffer from common challenges. This session aims to rethink new city making in the Global South with a focus on sub-Saharan Africa and suggests a definite need for a paradigm shift. It conceptualises a paradigm with three main principles and examines the possibility of more community and bottom-up approaches in new city developments.

 

Repenser la création de nouvelles villes en Afrique: Un paradigme dirigé par la communauté pour développer de nouvelles zones urbaines.

La planification est une discipline aux paradigmes changeants, de la ville moderne fonctionnelle à l’approche rationnelle et globale, en passant par le retour actuel du lieu. Mais comment la discipline a-t-elle (ou va-t-elle) évoluer en réponse à l’essor, ces dernières décennies, de la construction de nouvelles villes dans le monde ? Avec des dizaines de villes en cours de conception ou de construction en Afrique sub-saharienne, la réponse à cette question affectera la vie de millions d’individus. En l’état actuel des choses, la plupart des nouvelles villes construites récemment ou en cours de développement sont sur-planifiées. À l’heure actuelle, les plans urbains suivent souvent le paradigme chinois de la planification en réseau ou le modèle américain de la banlieue. Ces approches laissent peu ou pas de place à l’adaptation locale, aux forces émergentes du marché et à la capacité des habitants à façonner leur ville au fil du temps. Les villes nouvelles peuvent être une excellente occasion de redonner du dynamisme à l’économie urbaine, de remédier aux défaillances du marché et de libérer l’innovation. Cependant, jusqu’à ce qu’un changement délibéré se produise dans les paradigmes de planification de ces nouveaux développements urbains, ils continueront à souffrir de défis communs. Cette session vise à repenser la création de nouvelles villes dans le Sud, en mettant l’accent sur l’Afrique subsaharienne, et suggère la nécessité d’un changement de paradigme. Elle conceptualise un paradigme avec trois grands principes et examine la possibilité d’approches plus communautaires et ascendantes dans le développement des nouvelles villes.

 

Host: Charter Cities Institute

Heba Elhanafy

Urban Researcher at Charter Cities Institute