The art and poetics of urgency: blending emotional agency into our storying of urban research

The art and poetics of urgency: blending emotional agency into our storying of urban research

REGISTER

 

In the tradition of oral story-telling, we invite a group of local poets into a reflective engagement with an urban food security research-process as we explore ways of deepening emotional connection in traditional research processes.

Without art, statistical data lacks agency in the corridors of the soul: our processes become clinical and our responses half-hearted, disconnected and unoriginal. Our RISE Africa session explores these notions of emotional integrity, data agency and urgency in urban research processes. We ask how we can story our research in new ways and probe the interplay between the deeply subjective/emotive and more traditional forms of qualitative and quantitative research communication. In the tradition of oral story-telling, we invite a group of local poets into a reflective engagement with an urban food system research-process led by FACT in Cape Town. This research formed part of TMG’s Urban Food Futures programme and explored the potential of community kitchens in low income areas as hubs for social cohesion. FACT also explored community dialogues as a tool to enhance agency in food governance processes. This invitation seeks out a new telling of our original findings and will take place in the weeks leading up to the Action Festival. This preparatory process will culminate in a multilingual book of poetry (and art?) to accompany the original research report. Our session at the Action Festival will then offer two presentations of the same set of data: Our original research report, and a live reading of selected poems (and artworks?) by the poets themselves. This will be done in the spirit of celebrating a dualistic representation, rather than attempting to advocate for one form over another. This will be followed by an open facilitated discussion on emotional agency in urban research and policy processes: . How do we use creative processes to enhance the emotional agency of our work and in so doing come to a truer sense of urgency? What are our obligations as urban researchers to the subjective realities of the processes we study? How do we foster emotional intelligence, sensitivity and honesty in urban research processes? What happens when we become data numb? Where are the boundaries between good research and sensationalism? How does the use of poetic forms of expression support community participation in research? What role can art play in bridging co-researchers’ lived experience of urban injustices, and theoretical academic framings? What practices have others found effective in their work?

 

L’art et la poésie de l’urgence: intégrer l’agence émotionnelle dans notre récit de la recherche urbaine

Sans l’art, les données statistiques n’ont pas d’action dans les couloirs de l’âme : nos processus deviennent cliniques et nos réponses tièdes, déconnectées et sans originalité. Notre session RISE Africa explore ces notions d’intégrité émotionnelle, d’agence des données et d’urgence dans les processus de recherche urbaine. Nous nous demandons comment nous pouvons raconter notre recherche d’une nouvelle manière et explorer l’interaction entre les formes profondément subjectives/émotives et les formes plus traditionnelles de communication de la recherche qualitative et quantitative. Dans la tradition des récits oraux, nous invitons un groupe de poètes locaux à s’engager dans une réflexion sur un processus de recherche sur le système alimentaire urbain mené par FACT à Cape Town. Cette recherche faisait partie du programme Urban Food Futures du TMG et explorait le potentiel des cuisines communautaires dans les zones à faibles revenus comme centres de cohésion sociale. FACT a également exploré les dialogues communautaires comme un outil pour renforcer l’agence dans les processus de gouvernance alimentaire. Cette invitation vise à donner une nouvelle dimension à nos résultats originaux et se déroulera dans les semaines précédant le festival d’action. Ce processus préparatoire aboutira à un livre multilingue de poésie (et d’art ?) pour accompagner le rapport de recherche original. Notre session au Festival d’action offrira alors deux présentations du même ensemble de données : Notre rapport de recherche original, et une lecture en direct de poèmes (et d’œuvres d’art ?) sélectionnés par les poètes eux-mêmes. Ceci sera fait dans l’esprit de célébrer une représentation dualiste, plutôt que de tenter de défendre une forme plutôt qu’une autre. Cette présentation sera suivie d’une discussion ouverte et animée sur l’agence émotionnelle dans les processus de recherche et de politique urbaines. Comment pouvons-nous utiliser des processus créatifs pour renforcer l’agence émotionnelle de notre travail et, ce faisant, parvenir à un sens plus vrai de l’urgence ? Quelles sont nos obligations en tant que chercheurs urbains vis-à-vis des réalités subjectives des processus que nous étudions ? Comment favoriser l’intelligence émotionnelle, la sensibilité et l’honnêteté dans les processus de recherche urbaine ? Que se passe-t-il lorsque nous devenons insensibles aux données ? Où se situent les limites entre une bonne recherche et le sensationnalisme ? Comment l’utilisation de formes d’expression poétiques soutient-elle la participation de la communauté à la recherche ? Quel rôle l’art peut-il jouer pour faire le lien entre l’expérience vécue des injustices urbaines par les co-chercheurs et les cadres théoriques universitaires ? Quelles sont les pratiques que d’autres ont trouvé efficaces dans leur travail?

 

Host: Food Agency Cape Town and TMG Think Tank for Sustainability

Luke Metelerkamp

Research Associate, TMG Think Tank for Sustainability – Urban Food Futures Programme

Sanelisiwe Nyaba

Food activist, writer, photographer, researcher, Food Agency Cape Town